Quoi, comment, un jeu ? Au boulot ? N’importe quoi !

Quoi, comment, un jeu ? Au boulot ? N’importe quoi !

août 28, 2019 Jeux sérieux 0

C’est après avoir vu, sur LinkedIn, un très bel exemple de gamification en formation que j’ai décidé de parler de ce sujet car, on s’en doute, la question rencontre certainement bon nombre de détracteurs.

Je dois dire que j’en ai aussi fait les frais, une fois.

Déjà dans la publication précitée, à savoir l’utilisation du jeu Monopoly pour travailler des techniques de négociation, j’ai remarqué qu’une personne semblait mettre en doute, en une phrase, la méthode utilisée et la qualité de l’apprentissage par ce biais. Pourtant, quand on connaît le Monopoly, on sait que ce jeu est fondé essentiellement sur des notions d’achat, de vente, d’offre et de demande. Quel meilleur biais pour travailler la négociation commerciale de façon concrète ?

Après tout, ça ne choque personne de voir utiliser des jeux dans le cadre de l’apprentissage des enfants. Des cartes, des puzzle, des jeux de société sont créés tout particulièrement à des fins pédagogiques. Quand j’étais ado, pour me faire rentrer les départements et régions de France, j’ai fait et refait… un puzzle!

Aujourd’hui, on utilise le jeu à des fins Marketing, de communication, on fait entrer le jeu de piste et la Murder Party à échelle touristique (Sherlock Holmes géant)…

Un de mes contacts à la Maison de l’Emploi, me disait aussi avoir créé un jeu de pistes pour présenter au public les métiers du transport !

Le Serious Gaming est donc aujourd’hui connu, et reconnu, en tant qu’outil de transmission, d’interaction et d’expérience.

 

Pour autant, je peux comprendre ses détracteurs. En effet, on associe plus facilement le jeu au divertissement, à la soirée entre potes, à l’après-midi en famille, qu’au contexte du travail.

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai moi-même fait face à cette incompréhension pour avoir proposé un jeu comme outil de formation. Si ma hiérarchie a accroché tout de suite au concept, j’ai eu droit à une vague plutôt négative de mes collègues qui n’avaient peut-être pas compris l’objectif de l’outil :

Il y avait celui qui pensait que je caricaturais son travail ou le diminuais à un « simple » jeu de cartes, cet autre qui pensait que nous n’avions pas assez à faire pour avoir le temps de jouer…

Bon, ma responsabilité est aussi d’avoir présenté mon idée de façon un peu sommaire au départ. Mais ces réactions m’ont fait comprendre que, pour la plupart des gens, le jeu est incompatible avec l’univers professionnel.

(Pour conclure l’anecdote, ça ne m’a pas empêchée d’aboutir un peu mieux ma présentation et de concrétiser mon idée, grâce au soutien de mes managers et de la responsable de formation.)

 

Le message que je souhaite faire passer par cet article et cette anecdote, c’est que dans le contexte pédagogique qui est le mien, tout comme dans d’autres domaines comme le marketing, le tourisme ou tout ce qui peut s’y prêter, le jeu n’est pas là pour remplacer le travail et encore moins distraire les équipes; Il faut le voir comme un outil, un support, qui remplit un rôle dans le but de transmettre un message, une idée, et dans mon cas un savoir et/ou une compétence.

On peut ne pas aimer les jeux de société, voire les jeux tout court ! Mais si on voit le jeu comme ce qu’il est, dans notre cas un outil de travail, je dirais : « ben perso je déteste Excel et toute forme de tableur, ça m’ennuie à mourir, mais il m’est aussi indispensable que mes référentiels de formation, mon CRM, ou mon site Internet ! »…

 

Aussi, avant de s’arrêter à une notion de j’aime/j’aime pas, il faut s’interroger sur l’apport de l’outil utilisé pour atteindre un objectif (pédagogique).

Par exemple, le Monop’, je n’ai jamais trop aimé (même si j’en ai un comme beaucoup), mais là dans le contexte d’une formation en négociation, l’apport de ce jeu comme outil de formation est tout à fait évident.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Le jeu peut-il être utilisé comme outil professionnel, ou trouvez-vous qu’il devrait garder sa place de divertissement ? Les commentaires sont ouverts !

Et n’oubliez pas, si vous souhaitez utiliser le jeu comme outil pour votre entreprise ou vos activités, contactez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *